Harold Hermann France, 1977

Harold Hermann a un parcours artistique atypique. Parisien de 44 ans, il débute la photographie durant l’adolescence, attiré par le fonctionnement et le mécanisme des appareils reflex qu’il aime démonter et comprendre jusqu’à la moindre possibilité technique. L’arrivée du numérique aura raison de cette passion naissante. Il s’oriente, alors, vers des études de médecine pour devenir anesthésiste réanimateur, tout en poursuivant une activité de comédien, auteur et metteur en scène avec sa compagnie de théâtre qui se produira une quinzaine de dates par an pendant 15 ans. Il est l’auteur de trois pièces de théâtre jouées sur Paris entre 2016 et 2019. En parallèle, il se forme à la sculpture dans deux prestigieux ateliers parisiens (Atelier Villa d’Alésia et Atelier Marc Antoine).

Sa passion pour le cinéma et la philosophie le conduisent à reprendre la photographie, cette fois en numérique, pour mettre en image les pensées qui l’animent. Son travail est, avant tout une exploration de l’humain, de ses affects et du sens qu’il donne à son existence. Il débute la photographie de mise en scène en 2020 avec la série intimiste « A CORPS ECRITS » puis, dans un véritable projet singulier en grand format, les séries « LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE » , « AMOUR » et « HUMAINES »  en 2021 dans lesquelles la recherche du beau s’accompagne de symbolisme, poésie et de sens cachés qui se laissent découvrir progressivement.